Chapitre 9: L'organisation de la production,

Penses à ton orientation.

Notre aide pour la lettre de motivation.

PLAN: L'organisation de la production.

Le système de production:

  • La notion de système de production.
  • Les objectifs et l'organisation de l'activité productive.
  • La typologie des systèmes de production.

Les interactions entre la stratégie et l'organisation de la production:

  • Les facteurs agissant sur la stratégie et sur la production.
  • L'organisation de la production au service de la stratégie.

Enseignement et formation pédagogiques

SYNTHESE: L'organisation de la production.

Les choix stratégiques de l'entreprise doivent se traduire par une création de valeur. C'est le système de production qui prend alors le relais en se mettant au service du déploiement de la stratégie.

On peut cependant observer l'interaction contraire dans la mesure où les choix productifs, influencés par divers facteurs, contribuent à modifier la stratégie.

Le système de production:

La notion de système de production.

Le système de production est au cœur de l'organisation de la production. Il peut se définir comme un ensemble d'éléments matériels (équipements, matières), immatériels (brevets) et humains, relié par des flux (physiques ou d'information) permettant la conception et la fabrication de produits (biens ou services) répondant aux attentes des clients.

Il contribue à la fabrication de produits issus de la transformation de matières premières.

Essilor fabrique du verre optique à partir de la fusion de différentes matières premières, dont la silice et le phosphore.

Le système de production est en relation avec les autres systèmes de l'entreprise.

Le système commercial.

Identifie les attentes des clients et les communique aux services de recherche et développement. Assure la promotion et la distribution des produits issus du SP.

Le système d'approvisionnement.

Assure le choix des fournisseurs qui permettent de minimiser les coûts de fabrication. Assure la logistique qui réduit les délais de livraison. Gère les stocks de matières premières.

Le système financier.

Permet de répondre aux besoins d'investissement en recherchant les financements adaptés.

Le système de gestion des ressources humaines.

Assure le recrutement des salariés compétents pour réaliser les opérations de fabrication. Assure la formation. Contribue à la nécessaire flexibilité de l'appareil productif (gestion des contrats temporaires, des heures supplémentaires).

La servuction est un néologisme qui fait référence à la création et à la production de services.

En effet, elle met en évidence les particularités suivantes:
  • Le client est directement associé à la production du service: lors de l'achat d'un billet d'avion par Internet, le client saisit lui-même les informations (date, heure, destination) et imprime son billet. La compagnie aérienne a mis en place un système d'information dans lequel le client est acteur.
  • Le service est un acte immatériel pour lequel production et consommation sont simultanées: la formation est consommée par le salarié en même temps qu'elle est dispensée par le formateur.
  • Des ressources de natures différentes sont nécessaires à la production du service: pour assurer son service, une auto-école doit disposer de locaux et de véhicules (ressources matérielles), mais aussi de formateurs (ressources humaines).

On observe depuis quelques années une forte tendance à la rationalisation et à la standardisation des services. On parle de taylorisation des services.

Les objectifs et l'organisation de l'activité productive.

Au-delà de la production d'un bien ou d'un service, le système de production vise trois objectifs.

L'efficience est le rapport entre les résultats obtenus et les moyens engagés. Pour atteindre cet objectif, le responsable de la production doit minimiser les coûts. Le premier coût qu'il cherche à réduire est celui du travail. L'organisation scientifique du travail (OST) s'inscrit pleinement dans cette démarche.

Mais la réduction des coûts peut être plus globale et continue. On parle de lean management, qui est la recherche continue de l'élimination de tous les gaspillages. La production en juste-à-temps relève de cet objectif: la production est déclenchée par la commande du client, ce qui réduit les coûts de stockage.

La qualité est une démarche qui bénéficie à l'activité (moins de pertes et de gaspillage), à l'image de l'entreprise, à l'organisation de la production (moins de pannes, de ruptures de stock) et aux salariés, plus impliqués dans le processus de fabrication.

La flexibilité est un objectif essentiel pour répondre aux attentes des consommateurs qui exigent des produits de plus en plus différenciés. L'entreprise doit être capable de moduler ses productions en quantité et en qualité.

Pour cela, elle doit disposer d'un appareil de production modulable et de ressources humaines polyvalentes. Le développement de l'automatisation et des techniques de production assistée par ordinateur facilite la réalisation de cet objectif.

La typologie des systèmes de production.

Différents critères permettent de classer les systèmes de production.

Production discontinue.

Le processus technique.

La fabrication passe par plusieurs étapes, qui peuvent être interrompues sans remettre en question l'intégrité du produit. Exemple: la production d'électroménager.

Production continue.

Le processus technique.

Production continue La fabrication ne peut être interrompue sans remettre en cause l'intégrité du produit. Exemples: la production d'acier en hauts-fourneaux, la production d'électricité nucléaire.

Production à l'unité.

La technologie Woodward.

La fabrication conduit à des pièces uniques ou produites en faible quantité. Exemples: un immeuble, un lotissement de maisons.

Production en grande série.

La technologie Woodward.

La fabrication est standardisée et permet de produire un très grand nombre de pièces identiques. Exemple: la fabrication de téléviseurs LCD.

Production à la commande (flux tendus).

La relation client.

La fabrication débute quand le client a passé commande. Exemple: la fabrication d'un Airbus.

Production sur stocks (flux poussés).

La relation client.

La fabrication s'appuie sur des prévisions de commandes. La production est ensuite stockée avant d'être vendue. Cette technique convient quand le délai de fabrication est long ou que la réduction du coût exige des volumes importants. Exemple: la fabrication de vêtements.

Les interactions entre la stratégie et l'organisation de la production:

Les facteurs agissant sur la stratégie et sur la production.

Sans être exhaustif, on peut retenir quatre facteurs qui orientent les choix productifs.

L'état de l'environnement: différents composants de l'environnement tels que la concurrence, l'économie, la technologie, le cadre juridique, l'écologie, les habitudes de consommation ou encore la démographie peuvent interférer sur le système de production.

  • La hausse importante de la parité dollar/euro augmente le coût de production de l'Airbus et pénalise la société face à son principal concurrent, Boeing. La délocalisation de sa fabrication aux États-Unis ou dans des pays émergents est envisagée;
  • Les nouvelles législations écologiques et l'obligation de réduire les émissions de CO2 contraignent les industries polluantes à revoir leur appareil de production. C'est le choix des cimenteries Lafarge;
  • La transformation de la société de consommation de masse en une société de consommation différenciée a poussé les entreprises à passer d'une production à flux poussés (fabrication → stockage → distribution) à une production en flux tendus (commande client → fabrication).

La gestion des ressources est une condition nécessaire pour rendre la production efficiente. Les fluctuations du coût de la main-d'œuvre, des matières premières ou de l'énergie contraignent l'entreprise à modifier l'organisation de sa production.

Le lean management s'inscrit dans cette logique d'optimisation des ressources.

Exemple: Nexans, entreprise spécialisée dans la production de câbles électriques pour l'industrie, a vu ses coûts de production augmenter fortement avec la hausse du prix du cuivre, matière première principale. Pour réduire cette dépendance, Nexans a modifié ses unités de fabrication pour pouvoir recycler les déchets de cuivre.

La nature de l'activité détermine le système de production. On distingue:
  • L'entreprise industrielle, qui transforme des matières premières en produit finis;
  • L'entreprise commerciale, qui distribue des marchandises sans transformation;
  • L'entreprise prestataire de services.

L'organisation de la production au service de la stratégie.

Le choix de la stratégie est directement lié à la préservation et au développement de l'avantage concurrentiel. L'entreprise doit s'interroger en permanence sur son métier (son domaine d'activité stratégique, DAS) pour adapter ensuite son système de production.

Les choix stratégiques conduisent également l'entreprise à s'interroger sur ses partenariats, à choisir entre faire elle-même ou faire faire (sous-traitance).

Exemples: Zara et H & M sont deux entreprises internationales concurrentes qui offrent des produits substituables. Or, Zara a choisi d'intégrer l'ensemble de son système de production et H & M a préféré la sous-traitance pour fabriquer ses lignes de vêtements.

La technologie et l'efficacité de la recherche et développement sont aussi déterminants dans la réussite de la stratégie de l'entreprise et peuvent modifier l'organisation de la production et les produits fabriqués.

Exemple: la capacité de L'Oréal à rester leader sur son marché tient en grande partie à ses capacités d'innovation, d'investissements dans la recherche et de dépôts de brevets.

Enseignement et formation pédagogiques