Chapitre 1: Quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels?

Penses à ton orientation.

Notre aide pour la lettre de motivation.

PLAN: Quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels?

L'économie, science de la rareté:

  • Quels sont les besoins qu'éprouvent les hommes?
  • Quels biens permettent de satisfaire les besoins humains?

Les choix économiques, production, répartition, dépenses:

  • Les choix au niveau de la société.
  • Les choix des ménages.
  • Les choix des producteurs.

Les différents agents économiques et leurs interrelations:

  • Qu'est-ce qu'un agent économique?
  • Quelles sont les grandes catégories d'agents économiques?
  • Quelles sont les fonctions principales des agents économiques?
  • Quelles sont les interrelations entre les agents économiques?

Les échanges économiques:

  • Celle-ci représente un bien particulier qui remplit trois fonctions.

Enseignement et formation pédagogiques

SYNTHESE: Quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels?

L'économie, science de la rareté

L'économie étudie la façon dont les hommes s'efforcent de satisfaire leurs besoins illimités à partir de ressources rares.

Quels sont les besoins qu'éprouvent les hommes?

La notion de besoin.

Tout d'abord, le besoin peut être défini comme une sensation de manque, ou d'insatisfaction, qu'éprouvent les hommes. Toutefois, l'économie ne s'intéresse qu'aux besoins qui peuvent être satisfaits par l'activité humaine dans le cadre d'un travail. Elle exclut donc les besoins qui ne sont pas satisfaits par des biens, comme par exemple les besoins de reconnaissance, d'affection.

Besoins primaires et besoins secondaires.

Les besoins primaires, ou physiologiques, sont ceux dont la satisfaction est considérée comme nécessaire à la survie des individus (le besoin de s'alimenter, par exemple).

Les besoins secondaires sont ceux qui naissent au contact des autres individus, c'est-à-dire qui apparaissent dans le cadre de la vie en société (phénomène de mode par exemple). Si les premiers peuvent être qualifiés de besoins absolus, on dira des seconds que ce sont des besoins relatifs.

Les besoins humains sont illimités.

La vie des hommes en société fait apparaître sans cesse de nouveaux besoins (notamment des besoins relatifs). Ainsi, les besoins humains recouvrent des réalités différentes dans le temps (le besoin de loisir n'est pas le même qu'au siècle dernier) et dans l'espace (un esquimau n'éprouve pas les mêmes besoins qu'un Londonien).

Quels biens permettent de satisfaire les besoins humains?

On peut classer les biens de plusieurs manières: selon leur rareté, selon leur nature, selon leur durée de vie.

Biens rares et biens libres.

Tout d'abord, on peut opposer les biens économiques (ou biens rares) aux biens libres. Les premiers se distinguent des seconds par le fait qu'ils nécessitent, pour être produits, du travail humain. En toute logique, les seconds se trouvent en abondance dans la nature et s'obtiennent sans travail, sans sacrifice: l'air que l'on respire par exemple. Toutefois, l'air peut devenir un bien économique s'il s'avère qu'une dépollution est nécessaire pour le purifier.

Biens matériels et biens immatériels.

Ensuite, on rencontre des biens de nature différente: des biens matériels (objets) et des biens immatériels (services). Les biens matériels peuvent soit servir à la consommation des ménages (ce sont des biens de consommation), soit être utilisés par les entreprises pour produire d'autres biens (ce sont des biens de production).

Biens durables et biens non durables.

Enfin, on oppose traditionnellement les biens durables et les biens non durables. La consommation des premiers est étalée dans le temps (une console de jeux électroniques par exemple), ils ne disparaissent pas après le premier usage. À l'inverse, les biens non durables sont bien souvent périssables (un fruit par exemple).

Les choix économiques, production, répartition, dépenses.

Les choix au niveau de la société.

Comme les ressources en travail et les matières premières sont rares, il est impossible de produire tous les biens nécessaires à la satisfaction des besoins qui sont, eux, illimités. Il convient donc de faire des choix pour déterminer les biens qui seront produits, et en quelles quantités, parmi l'ensemble des possibilités de production.

Les choix des ménages.

La satisfaction des besoins nécessite de consacrer une partie du revenu perçu à la consommation en achetant des biens. Mais les ménages peuvent aussi renoncer à une consommation immédiate, en épargnant en vue d'une consommation ultérieure.

Les choix des producteurs.

Il faut faire un choix dans l'affectation des ressources en travail: on peut renoncer à produire des biens de consommation aujourd'hui, au profit de biens de production qui autoriseront une fabrication plus importante de biens de consommation demain. C'est là le processus d'investissement des entreprises. Mais il convient également de choisir la manière dont les biens seront fabriqués: utilisera-t-on des hommes, des machines ou les deux?

Les différents agents économiques et leurs interrelations.

Qu'est-ce qu'un agent économique?

Un agent économique est un centre de décision économique indépendant. Cela signifie qu'il s'agit d'un individu ou d'un groupe d'individus qui prend des décisions d'ordre économique (travailler, produire, consommer, épargner) sans en référer à d'autres agents, de manière autonome.

Quelles sont les grandes catégories d'agents économiques?

Face au grand nombre d'agents économiques que l'on peut repérer au sein de la nation, il apparaît souhaitable de pouvoir les regrouper par catégories sensiblement homogènes. Le critère de classement des agents économiques peut varier. Il est possible, par exemple, d'opérer un regroupement des individus selon une optique sociologique, en distinguant, une classe bourgeoise, une classe ouvrière et une classe moyenne. Une optique institutionnelle ferait apparaître, de manière plus classique, les ménages au côté des entreprises et des administrations. Enfin, si l'on privilégie une optique fonctionnelle, les agents seront regroupés selon leur fonction principale qui peut être la production, la consommation ou l'accumulation.

On distingue habituellement, parmi les principaux acteurs de l'activité économique, des ménages, des entreprises, des banques, et des administrations.

Quelles sont les fonctions principales des agents économiques?

Les agents économiques constituent des centres de décisions indépendants dans le cadre de leur fonction principale.

La fonction principale des entreprises.

Il convient, au préalable, de distinguer l'usine de l'entreprise. L'usine est un lieu de production qui appartient à l'entreprise, laquelle peut posséder plusieurs usines. À l'inverse, il existe des entreprises sans usine, à l'image du petit commerce. De manière globale, une entreprise est une entité économique qui utilise des facteurs de production pour produire des biens et services destinés à la satisfaction des besoins humains, en l'occurrence les besoins économiques. Parmi les facteurs de production, on repère surtout le facteur travail (les femmes et les hommes qui participent à la production) et le facteur capital (les machines, outils et bâtiments nécessaires pour produire).

La fonction principale des ménages.

Ménage et individu ne se confondent pas. Tout individu appartient nécessairement à un ménage, même s'il est le seul individu de ce ménage (célibataire). En revanche, un individu ne constitue pas forcément un ménage s'il ne décide pas de manière autonome, pour lui-même, de ses comportements économiques (adolescents au foyer familial). À la famille nucléaire de l'après-guerre, constituée des seuls parents et des enfants, semble se substituer des variantes familiales, allant de la monoparentalité aux familles recomposées.

Les ménages remplissent, aux yeux des économistes, une fonction principale: la consommation des biens et services produits par les entreprises, les administrations et les banques. Pour cela, ils offrent leur force de travail aux agents producteurs contre un revenu qui leur permet de se procurer les biens qu'ils consomment.

La fonction principale des institutions financières.

Les institutions financières produisent des services bancaires. Elles collectent l'épargne des agents économiques et la rémunèrent en versant des intérêts. Elles proposent à leurs clients des moyens de paiement permettant de mobiliser les sommes déposées chez elles (cartes bancaires, chèques, virements). Elles octroient des prêts aux agents économiques dont les ressources sont momentanément insuffisantes: les ménages pour consommer à crédit, les entreprises pour investir, l'État pour faire face aux dépenses publiques lorsque les recettes fiscales sont insuffisantes. De manière générale, on considère les banques comme un intermédiaire entre les prêteurs et les emprunteurs.

La fonction principale des administrations.

Parmi les administrations, il convient de bien distinguer d'un côté l'État et de l'autre les collectivités locales, à savoir les communes, les départements et les régions. Les décisions des administrations publiques sont en effet prises au niveau de l'État, de la commune, du département et de la région par des organes de délibération et d'exécution différents.

Les administrations produisent des services non marchands destinés aux ménages et aux entreprises. On entend par services non marchands des services qui ne sont point vendus sur un marché et qui sont rendus à titre gratuit ou presque. Les administrations financent la production de services grâce aux impôts prélevés sur les autres agents économiques, au niveau national pour l'État et au niveau communal, départemental et régional pour les collectivités locales. Par exemple, la défense nationale concerne tous les Français et relève de l'État à travers l'armée, le jardin public intéresse les habitants proches qui s'y rendent régulièrement et relève donc de la commune.

Le reste du monde.

Tous les agents qui ne résident pas sur le territoire national sont regroupés dans le reste du monde. Le reste du monde permet aux agents économiques de se procurer les biens qu'ils ne trouvent pas sur le territoire national grâce aux échanges commerciaux avec l'extérieur. En effet, pour des raisons géographiques et climatiques, mais aussi pour des raisons technologiques, les pays sont spécialisés et échangent entre eux des biens complémentaires.

Quelles sont les interrelations entre les agents économiques?

La rencontre entre les agents économiques s'effectue à l'occasion des opérations qu'ils réalisent sur les marchés. On peut alors proposer une représentation schématique de l'activité économique à partir d'un modèle simplificateur de la réalité: les agents économiques échangent entre eux des biens, du travail et des titres contre de la monnaie sur les différents marchés.

Les relations qui concernent les opérations sur biens et services.

Les agents se répartissent entre offre et demande selon qu'ils souhaitent acquérir ou proposer un bien ou un service. Ces opérations d'achat-vente contre monnaie ont lieu sur le marché des biens et services. En réalité, il existe autant de marchés que l'on trouve de biens et services.

Les relations qui concernent les opérations de répartition des revenus.

Les relations entre agents économiques se repèrent au moment de la circulation entre eux des revenus. La rencontre entre les agents s'effectue sur le marché du travail et sur le marché des capitaux. Sur le marché du travail, un revenu du travail, le salaire, est proposé en contrepartie du travail fourni. Sur le marché des capitaux, des titres donnant droit à des intérêts (ou des dividendes) sont proposés en contrepartie des sommes prêtées (ou cédées). Ce sont les intérêts et les dividendes qui représentent ici les revenus du service rendu en prêtant (ou en cédant) de la monnaie (les capitaux).

Les échanges économiques.

Les agents économiques se spécialisent dans les productions pour lesquelles ils sont les plus efficaces, et renoncent ainsi à produire les biens qui leur permettent de satisfaire tous leurs besoins. En conséquence, ils sont amenés à échanger le surplus de la production du bien qu'ils réalisent contre le surplus de la production d'un autre. Au total, grâce à la spécialisation et à l'échange, les agents économiques parviennent à une plus grande production de richesses.

Les échanges entre les agents s'opèrent par le biais de la monnaie.

Celle-ci représente un bien particulier qui remplit trois fonctions:

  • Une fonction d'intermédiaire des échanges, dans la mesure où, au lieu d'échanger un bien contre un autre bien, un bien est d'abord cédé contre de la monnaie et que cette monnaie est ensuite fournie en échange de l'obtention d'un autre bien;
  • Une fonction d'instrument de compte: la monnaie permet de mesurer la valeur des biens par un prix;
  • Une fonction de réserve de valeur: la monnaie peut être conservée et dépensée plus tard dans le temps pour acquérir des biens.

Enseignement et formation pédagogiques