Chapitre 11: Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique?

Penses à ton orientation.

Notre aide pour la lettre de motivation.

PLAN: Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique?

L'objet et l'environnement des organisations:

  • L'entreprise.
  • L'association.
  • L'organisation publique.
  • Le rapprochement dans la gestion des organisations.

Les processus de gestion et leur représentation:

  • Le processus de gestion et la création de valeur.
  • La représentation d'un processus de gestion.

Enseignement et formation pédagogiques

SYNTHESE: Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique?

Les organisations sont toutes différentes par leur environnement et par leurs finalités. Mais elles le sont également par les ressources dont elles disposent et les processus de gestion qui leur permettent d'atteindre leurs objectifs respectifs.

L'objet et l'environnement des organisations:

L'entreprise.

L'objet social d'une entreprise correspond à son activité: produire et vendre un bien et/ou proposer une prestation de services. Il doit être précisé dans les statuts de la société.

Pour le groupe L'Oréal, il s'agit de la fabrication et de la vente de produits cosmétiques. Pour Axa, il s'agit de la vente de services d'assurance.

L'entreprise vend des produits (biens matériels) auxquels sont souvent associés des services annexes (livraison, installation, garantie, service après-vente, financement) et/ou immatériels.

L'environnement de l'entreprise est l'ensemble des éléments externes susceptibles d'influencer son activité et son équilibre financier. Il comprend les concurrents et les partenaires immédiats de l'entreprise (clients, fournisseurs, salariés, actionnaires, banques, prescripteurs, sous-traitants.) avec lesquels elle est en relation commerciale ou financière (biens, services, financement).

La finalité de l'entreprise est la création de richesses dans l'objectif de les distribuer aux différents acteurs (actionnaires, salariés.) et d'assurer sa pérennité.

L'association.

Une association est une organisation à but non lucratif. Elle a pour objet de délivrer des services non marchands destinés à l'ensemble d'une population (exemple: Les Restaurants du Cœur) ou simplement à leurs adhérents (exemple: un club sportif). L'objet est précisé dans les statuts.

L'environnement de l'association est constitué par ses partenaires immédiats (adhérents, donateurs, fournisseurs, banques, salariés, bénévoles.), avec lesquels elle établit des relations commerciales ou financières (biens, services, financement) pour le service de ses adhérents ou de la population pour lesquels elle agit.

Ses ressources financières proviennent de ses adhérents (cotisations) et de donateurs (dons ou subventions). Elle bénéficie également d'aides sur le plan matériel (dons en nature, bénévolat).

Les Restos du Cœur, Médecins du Monde, associations d'anciens élèves, association de commerce équitable Artisans du Monde.

L'organisation publique.

Une organisation publique a pour objectif de produire des services publics (transports, action sociale.) et de gérer les biens publics (entretien des routes, des écoles.). Elle assure donc une mission de service public au bénéfice des usagers (population, entreprises.).

Son environnement est composé de ses partenaires (fournisseurs de biens et services, banques, fonctionnaires.), avec lesquels elle est en relation (financière ou commerciale) pour fournir les services publics qui correspondent à ses missions.

Le financement des services publics est assuré par l'impôt et parfois par le paiement du prix par l'usager.

La mission de service public peut faire l'objet d'une délégation à des organisations privées. La Halde, OPHLM, organismes de Sécurité sociale, Musée des Beaux-Arts, Opéra de Paris.

Le rapprochement dans la gestion des organisations.

Des fonctionnements parfois communs:

Des similitudes peuvent être observées dans le fonctionnement des organisations, quel que soit leur type. En effet, ces organisations utilisent souvent des ressources identiques (matériel, autres biens) qui font l'objet d'une gestion comparable. Il en est de même pour certaines fonctions telles que la gestion des ressources humaines ou la comptabilité (la gestion de la trésorerie, notamment).

Des finalités qui se rapprochent:

L'entreprise est un acteur économique socialement responsable, ce qui l'incite à poursuivre des objectifs dans le domaine du développement durable, de l'éthique ou encore de l'action sociale. L'entreprise citoyenne concilie les finalités économiques avec cette responsabilité sociale.

Les associations utilisent parfois les mêmes moyens que les entreprises (communication, opérations commerciales).

Les administrations publiques ont mis en place, pour des raisons d'efficacité et d'économie, des moyens, des procédures comptables proches de celles des entreprises, notamment en termes d'analyse de la performance.

Les processus de gestion et leur représentation:

Le processus de gestion et la création de valeur.

Un processus de gestion n'est pas uniquement un enchaînement de tâches réalisées par des acteurs successifs. Il est réalisé pour obtenir un output (résultat) au bénéfice d'un client externe ou interne à partir d'inputs (entrants) et de ressources engagées (matérielles, financières, informationnelles) qui permettent de créer de la valeur. Le processus donne de la valeur aux entrants, et cette valeur se retrouve dans le résultat obtenu.

Cette valeur est obtenue par la gestion des interrelations entre les acteurs (internes, externes), la gestion des flux (biens, services, financiers) entre les acteurs et la gestion des stocks.

La représentation de l'ensemble des processus, de l'expression à la satisfaction des besoins.

Chaque processus vise des clients et d'autres parties intéressées (internes ou externes à l'organisation) qui sont affectés par le processus et définissent les résultats à fournir en fonction de leurs besoins.

La représentation d'un processus de gestion.

La représentation des processus permet à une organisation de restituer, pour chacune de ses activités:

  • L'identification de chaque acteur dans la réalisation de l'activité;
  • Le positionnement des acteurs les uns par rapport aux autres (notion de clients/fournisseurs internes);
  • Les interrelations entre les différents acteurs (flux);
  • Les phases de stockage pour les inputs et les outputs.
Compléments pour le professeur.
Pourquoi des processus?

L'organisation est souvent constituée de manière fonctionnelle, c'est-à-dire qu'il existe des services relativement cloisonnés, comme les bureaux d'étude, les méthodes, l'ordonnancement, les achats, la production, les commerciaux, l'administratif.

Cependant, l'élaboration des produits et/ou services proposés par une organisation justifie qu'il existe des interactions (processus) entre ces services pour des objectifs propres à chaque entreprise (en fonction de sa nature, des produits et/ou services) et pour apporter plus de valeur ajoutée à ses clients.

Ainsi, la performance de l'organisation dépend de celle des processus et de la capacité à les exécuter et à les piloter. Cette performance transversale n'est pas uniquement interne (l'exécution des activités), mais nécessite de nombreuses ouvertures vers l'extérieur.

L'approche processus consiste à décrire de façon méthodique une organisation ou un ensemble d'activités en processus, de façon à organiser sa contribution à la satisfaction des clients.

Définition du processus.

Un processus (ou procédé) est un ensemble d'actions (opérations, événements, étapes) qui participent à l'élaboration d'un produit physique ou d'un service. C'est donc une chaîne dans laquelle, en principe, chaque étape doit ajouter une valeur à l'étape précédente (valeur ajoutée). Le processus utilise toutes les ressources disponibles, qu'elles soient matérielles, informationnelles ou humaines.

On définit également un processus comme étant un ensemble de ressources et d'activités liées qui transforment des éléments entrants en éléments sortants.

Les différents types de processus. On distingue en général les processus de réalisation (ou métier), les processus de support (ou de soutien) et les processus stratégiques (ou de direction, ou de pilotage).

Les processus de réalisation regroupent les activités qu'une entreprise doit mettre en œuvre pour transformer la demande de ses clients en biens ou services qui satisfont cette demande (cœur de métier).

Les processus de support, directement reliés aux processus opérationnels, concourent à leur réalisation et à leur performance. Ils représentent une activité interne, généralement transversale, permettant d'assurer le bon fonctionnement de l'entreprise. Ils sont généralement transparents pour le client (bénéficiaire): formation, gestion du système d'information, des ressources humaines ou des ressources financières, administration et comptabilité, contrôle de gestion.

Les processus stratégiques, sous la responsabilité des dirigeants, correspondent à la détermination d'une politique et d'une stratégie pour l'organisation et au pilotage des actions mises en œuvre pour atteindre les objectifs de l'organisation. La représentation des processus.

On peut rencontrer d'autres types de représentation.

Enseignement et formation pédagogiques