Ton Programme de cours quand tu le veux.

Chapitre 11: Une organisation du travail souple ou rigide?

Penses à ton orientation

Notre aide pour la lettre de motivation.

PLAN: Une organisation du travail souple ou rigide?

  1. Comment répartir et organiser le travail?
  2. Pourquoi privilégier une organisation du travail rigide?
  3. Pourquoi privilégier une organisation du travail flexible?

Enseignement et formation pédagogiques

SYNTHESE: Une organisation du travail souple ou rigide?

Comment répartir et organiser le travail?

La répartition du travail

Si l'on excepte les petites entreprises unipersonnelles, la grande majorité des organisations, que ce soient des entreprises, des organisations publiques, ou des associations, ont besoin de répartir le travail entre différentes personnes ou entre différents groupes de personnes. Cette répartition s'appelle la division du travail. Elle consiste, comme son nom l'indique, à diviser l'ensemble du processus productif en différentes tâches puis à organiser la production en fonction de cette division.

Cette organisation nécessite la réalisation de deux points clés

  • Premièrement, il faut formaliser ces tâches au travers de règles et de procédures. Ces dernières doivent décrire de manière plus ou moins précise et exhaustive, suivant la nature du processus concerné, le contenu du travail de chaque personne ou groupes de personnes.
  • Il faut ensuite définir la spécialisation des agents au sein de ces tâches. Cette spécialisation est de deux ordres. La spécialisation horizontale définit et établit le contenu précis du poste de travail, elle délimite précisément le périmètre d'intervention de chaque agent, ce qu'il a droit de faire et ce qu'il n'a pas le droit de faire. La seconde spécialisation, la spécialisation verticale, décompose l'exécution du travail de sa conception, de son administration et de son contrôle. Elle sépare ceux qui conçoivent, ceux qui ordonnent et ceux qui exécutent le travail.

Le but de la spécialisation du travail est de rendre chaque agent plus productif, plus efficace en lui conférant une connaissance très précise de son métier.

Pourquoi privilégier une organisation du travail rigide?

La flexibilité des organisations

La flexibilité des organisations, à savoir leur capacité à s'adapter aux variations de leur environnement, dépend en grande partie de la façon dont le travail est organisé en leur sein. Deux grands types d'organisation du travail existent. Il y a tout d'abord le taylorisme (aussi appelé OST pour Organisation Scientifique du Travail).

Formalisée par F.W. Taylor au début du XXe siècle, l'OST préconise une forte formalisation des tâches ainsi qu'une forte spécialisation des agents. Le taylorisme est complété par le fordisme qui introduira plus tard le travail à la chaîne, la standardisation des produits et des pièces ainsi que l'augmentation des salaires des ouvriers (dans le but de les motiver et de leur permettre de consommer la production réalisée). OST et fordisme sont très efficaces pour produire vite et beaucoup mais sont aussi réputés très rigides.

Pourquoi privilégier une organisation du travail flexible?

Une plus grande polyvalence des agents

L'autre grande façon d'organiser le travail est le toyotisme. Inventé et mis a point par T. Ohno, ingénieur chez Toyota, le toyotisme préconise une plus grande polyvalence des agents (groupes autonomes, enrichissement des tâches.) ainsi qu'une plus grande responsabilisation de ces derniers (cercles de qualité.).

La flexibilité de cette organisation permet une plus grande souplesse du travail et répond à la production d'un bien ou d'un service moins standard, plus personnalisé.

Enseignement et formation pédagogiques