Chapitre 8: Un contrôle stratégique s'impose-t-il?

Penses à ton orientation.

Notre aide pour la lettre de motivation.

PLAN: Un contrôle stratégique s'impose-t-il?

  1. Comment déployer la stratégie au niveau opérationnel?
  2. Comment contrôler l'action sur le terrain?
  3. Comment s'appuyer sur la veille pour évaluer sa stratégie?

Enseignement et formation pédagogiques

SYNTHESE: Un contrôle stratégique s'impose-t-il?

Comment déployer la stratégie au niveau opérationnel?

L'objectif du contrôle stratégique est de veiller à la cohérence entre les objectifs stratégiques fixés par la direction de l'entreprise et les actions mises en œuvre au niveau opérationnel.

Pour déployer les objectifs stratégiques sur le terrain on utilise une démarche en deux temps. Dans un premier temps, à moyen terme, le plan stratégique est décomposé en plans d'actions qui assurent le déploiement au niveau opérationnel de la vision et des objectifs stratégiques. Dans un second temps, à plus court terme, les objectifs et les ressources nécessaires sont allouées au niveau opérationnel dans le cadre de budgets.

Plans d'actions et budgets permettent un contrôle stratégique a priori (avant l'action) sous deux formes complémentaires.

  • D'une part, un contrôle à partir des objectifs sachant que l'atteinte des objectifs au niveau opérationnel est nécessaire pour que l'entreprise atteigne ses objectifs stratégiques. Les opérationnels sont sensibilisés aux objectifs stratégiques dans le cadre des plans d'actions, d'actions de communication et de formations.
  • D'autre part, une allocation de ressources dans le cadre des budgets qui contraint fortement les actions opérationnelles.

Comment contrôler l'action sur le terrain?

Pour veiller à la cohérence entre les actions opérationnelles et la stratégie, les dirigeants traduisent les objectifs stratégiques en objectifs opérationnels dont l'atteinte sera mesurée à l'aide d'indicateurs d'évaluation.

L'atteinte des objectifs est mesurée par des indicateurs de résultats. En cours d'action, les opérationnels peuvent suivre le niveau des ressources qu'ils ont utilisées à l'aide des indicateurs de moyens.

Pour contrôler leurs actions, il est nécessaire de combiner ces deux indicateurs:

  • Le premier étant mesuré après la mise en œuvre de l'action
  • Le second en cours. Ces indicateurs d'évaluation peuvent être de nature quantitative ou qualitative.

Les budgets permettent aussi un contrôle a posteriori de l'action grâce à une comparaison entre les résultats atteints et les objectifs préalablement définis, ce qui permet de mettre en valeur un écart puis de l'analyser.

L'action représente aussi une opportunité d'apprentissage pour les dirigeants car à travers les résultats ils pourront tester les hypothèses retenues, les choix réalisés et la démarche adoptée au cours de l'élaboration de la stratégie. Dès lors, l'action peut être l'occasion de redéfinir la stratégie si les résultats atteints ne sont pas conformes aux objectifs fixés et d'améliorer l'efficacité de la démarche stratégique.

Comment s'appuyer sur la veille pour évaluer sa stratégie?

Le processus de veille permet à l'organisation de rester à l'écoute des évolutions de son environnement dans différents domaines: réglementaire, économique, concurrentiel, technologique

Ce processus est décomposé en plusieurs activités:

  • Clarification des besoins informationnels,
  • Identification des acteurs en contact avec les données
  • Collecte des informations
  • Analyse des données pour ne conserver que les seules informations utiles
  • Diffusion des informations pertinentes auprès des décideurs
La finalité de la veille est d'anticiper les évolutions de l'environnement afin d'être réactif et de maintenir, voire de développer, son avantage concurrentiel. La veille a donc un impact direct sur la formulation et l'évolution des choix stratégiques.

Enseignement et formation pédagogiques