Chapitre 1: Comment fonctionne le marché du travail?

Penses à ton orientation.

Notre aide pour la lettre de motivation.

PLAN: Comment fonctionne le marché du travail?

  • L'offre de travail.
  • La demande de travail.
  • La segmentation du marché du travail.
  • La fixation des salaires sur le marché du travail.

SYNTHESE: Comment fonctionne le marché du travail?

L'offre de travail:

L'offre de travail correspond à la force de travail que les individus proposent, pour un salaire donné, aux agents producteurs de biens et services. Elle émane des travailleurs et s'apparente à ce que l'on nomme la demande d'emplois.

Au niveau individuel, l'offre de travail dépend principalement de deux facteurs intimement liés: le niveau du taux de salaire et les préférences des agents. En effet, si l'accroissement du taux de salaire rend le travail plus attractif et peut donc inciter les agents à vouloir travailler plus (c'est ce que l'on appelle l'effet de substitution du travail au loisir), les préférences des agents pour le loisir peuvent tempérer cet effet dans un second temps (c'est ce que l'on appelle un effet de revenu).

À l'échelle d'une nation, il faut considérer en plus d'autres facteurs influençant l'offre de travail, notamment ceux liés à la taille de la population. Plus une nation est peuplée (taux de natalité important, immigration importante.) plus l'offre de travail croitra. Plus précisément, c'est alors l'augmentation induite de la population active (constituée des personnes occupant un emploi et de celles à la recherche d'un emploi) qui sera facteur d'accroissement de l'offre de travail. In fine, c'est donc le taux d'activité, qui se calcule en rapportant la population active à la population totale, qui est un facteur déterminant de l'offre de travail.

La demande de travail:

Les agents producteurs de biens et services calculent le volume de chaque facteur de production dont ils ont besoin pour produire. Étant donné que l'entreprise ne peut modifier ses équipements à court terme, autrement dit la quantité de facteur capital, c'est le volume de travail qu'elle choisit de faire varier en fonction de ses impératifs de production.

L'entreprise détermine la quantité de travail en fonction du salaire sur le marché du travail. Elle décide d'embaucher un travailleur si le supplément de recettes qui résulte de cette embauche couvre le supplément de coût induit, c'est à dire le salaire augmenté des charges salariales. Le supplément de recettes dépend de l'efficacité du dernier embauché, c'est à dire de sa productivité.

L'entreprise calcule en outre le volume de facteur travail dont elle a besoin en fonction de la demande qui s'adresse à elle. Plus exactement, elle anticipe une demande future qu'elle ne peut connaître avec certitude et détermine la quantité de travail nécessaire pour satisfaire cette demande attendue.

La segmentation du marché du travail:

Le marché du travail est un marché très segmenté.

Premièrement, il existe nombre de contrats de travail très hétérogènes. Les plus connus sont les contrats à durée indéterminée, les contrats à durée déterminée et les contrats de travail temporaire. Ces contrats sont de nature juridique très différente et ne donnent donc pas accès aux mêmes droits ni aux mêmes obligations.

Deuxièmement, tous les agents sur le marché du travail ne signent pas des contrats de travail à temps complet. Nombre d'entre eux travaillent à temps partiel. Cette double distinction (nature du contrat de travail et nombre d'heures proposées) constitue les deux principaux facteurs de segmentation de ce marché.

La fixation des salaires sur le marché du travail:

Le salaire, ou prix du travail, est déterminé par la rencontre entre l'offre et la demande de travail. Il peut être le résultat d'une négociation entre l'employeur et l'employé. Le pouvoir de négociation de l'un et de l'autre dépend de la qualification requise pour l'emploi: plus le niveau de qualification est élevé, plus le pouvoir de l'employé est fort et plus il peut obtenir un salaire élevé.

Par ailleurs, les salaires peuvent aussi être déterminés dans le cadre d'une négociation collective. Cela signifie que le salaire d'un travailleur est déterminé par une négociation entre les représentants des salariés, autrement dit les syndicats, et les représentants des employeurs.

Enfin, les salaires versés par les entreprises sont soumis à la réglementation. Obligation est faite aux employeurs de rémunérer leurs salariés au moins à hauteur du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) pour garantir à chacun un pouvoir d'achat minimum et une participation au développement économique de la nation.

Enseignement et formation pédagogiques