Ton Programme de cours quand tu le veux.

Chapitre 16: Comment prévoir la trésorerie d'une entreprise à court terme?

Penses à ton orientation

Notre aide pour la lettre de motivation.

PLAN: Comment prévoir la trésorerie d'une entreprise à court terme?

La nécessité de gérer la trésorerie.

  • La notion de trésorerie.
  • L'enjeu lié à la trésorerie.
  • La démarche budgétaire.

La prévision des encaissements.

  • Le budget des ventes.
  • Le budget des encaissements.

La prévision des décaissements.

  • Les budgets nécessaires à l'activité.
  • Le budget de TVA.
  • Le budget des décaissements.

Le budget de trésorerie.

  • La présentation du document.
  • L'interprétation des résultats.

Enseignement et formation pédagogiques

SYNTHESE: Comment prévoir la trésorerie d'une entreprise à court terme?

La prévision de la trésorerie vise un objectif essentiel: mesurer la solvabilité de l'entreprise, c'est-à-dire sa capacité à faire face à ses engagements: payer ses salariés, régler ses fournisseurs, rembourser les emprunts, restituer la TVA.

La nécessité de gérer la trésorerie.

La notion de trésorerie:

La trésorerie comprend toutes les ressources financières immédiatement utilisables. Elle correspond donc au montant des disponibilités en caisse et à la banque après déduction des éventuels concours bancaires courants.

Elle est alimentée principalement par les ventes au comptant et lors de l'encaissement des créances clients.

Elle diminue à chaque achat au comptant et lors du règlement des différentes dettes présentes au passif du bilan.

L'enjeu lié à la trésorerie:

Le niveau de la trésorerie doit être surveillé en permanence. L'objectif principal est d'assurer un approvisionnement suffisant pour faire face aux différentes échéances. Si les liquidités sont trop faibles, l'entreprise risque d'être confrontée à des difficultés: agios, relances, rejet des paiements.

La trésorerie doit être suffisante pour éviter une situation de cessation de paiement et donc, au final, la disparition de l'entreprise.

Face à ses problèmes récurrents de trésorerie, la Boulangerie du centre-ville a vu ses créanciers impayés se multiplier (prêteurs, salariés, fournisseurs.). Sa liquidation judiciaire vient d'être prononcée par le tribunal de commerce.

La démarche budgétaire:

Pour vérifier la solvabilité de l'entreprise, il est donc nécessaire d'anticiper le montant de la trésorerie pour les mois à venir. La difficulté vient du fait que les ventes et les achats sont rarement réglés au comptant.

En effet, il faut tenir compte du décalage dans le temps entre une vente et son encaissement, ainsi que du délai accordé par les fournisseurs pour payer les achats.

Une vente facturée le 4 novembre ne se traduira dans la trésorerie que le 4 décembre si le client bénéficie d'un délai de paiement de 30 jours. Ce n'est donc pas la date de la vente qui doit être retenue mais celle de l'encaissement.

Le décalage avec les achats est identique, il faut retenir la date de paiement du fournisseur et non la date de la facture. Parfois, lorsque le délai de paiement est long, le décalage est important.

Cette prévision peut prendre la forme d'un document appelé budget de trésorerie. Ce tableau se construit à partir des encaissements et des décaissements prévus.

Les encaissements.

Il s'agit principalement des recettes liées aux ventes. Il est donc nécessaire, dans un premier temps, de prévoir les ventes à venir puis d'intégrer les délais accordés aux clients afin d'obtenir la date d'encaissement des créances.

À titre exceptionnel, un encaissement peut également provenir d'un déblocage d'emprunt, d'une cession d'immobilisation ou d'un remboursement quelconque.
Les décaissements.

Les décaissements sont nombreux: ils correspondent à une sortie d'argent pour payer les salaires, les fournisseurs Pour connaître la date de la dépense, il faut prévoir le montant de l'opération (achat, salaire, impôt, TVA.) et tenir compte de délais de paiement à respecter.

À titre exceptionnel, un décaissement peut concerner un investissement ou une dépense peu courante..

La prévision des encaissements et des décaissements est systématiquement arrondie à l'euro le plus proche car il s'agit d'estimations. Les sommes sont portées TTC car elles correspondent au montant du flux financier.

Une facture d'achat de marchandises sera reportée sur son mois de paiement pour le montant du règlement, c'est-à-dire le net à payer, soit le montant TTC.

Enfin, il faut noter qu'une charge ne conduit pas obligatoirement à un décaissement. Il s'agit principalement de certaines charges constatées lors de l'inventaire comptable comme, par exemple, les dotations aux amortissements, qui ne font pas l'objet d'un décaissement car elles correspondent à une répartition dans le temps du montant de l'immobilisation.

La prévision des encaissements.

Le budget des ventes:

C'est le premier budget à construire. Il est fondamental car il conditionne toutes les autres prévisions. Il répertorie le montant des ventes mensuelles à venir en fonction des informations fournies par les commerciaux, l'analyse du marché actuel, la capacité de production de l'entreprise.

Le budget des encaissements:

À partir du budget des ventes, il est nécessaire de prévoir les encaissements à venir en fonction des délais de paiement accordés aux clients. Les sommes retenues seront obligatoirement TTC.

La prévision des décaissements.

Les budgets nécessaires à l'activité:

La connaissance du budget des ventes permet d'identifier le niveau d'activité à satisfaire. Il s'agit alors d'estimer, pour les prochains mois, les montants:

  • Des achats de biens et de services nécessaires (= budget des approvisionnements).
  • Des frais de fabrication à envisager, y compris les salaires (= budget de production).
  • Des autres charges avec, en particulier, les salaires du personnel administratif (= budget des autres charges).
  • Des immobilisations nécessaires (= budget des investissements).

Le budget de TVA:

Les montants des ventes et des achats peuvent être prévus HT car la TVA est neutre du point de vue du résultat. En revanche, elle a une incidence sur la trésorerie puisque l'entreprise doit restituer le surplus perçu entre la TVA collectée sur les ventes et la TVA déductible sur les achats.

Le budget des décaissements:

Les montants de l'ensemble des budgets évoqués ci-dessus sont reportés dans le budget des décaissements. Ils s'inscrivent dans la colonne qui correspond à leur date de paiement effective.

Attention ! Les charges calculées, telles que les dotations aux amortissements, n'apparaissent pas.

Le budget de trésorerie.

La présentation du document:

Mois 1.
  • Trésorerie initiale: a.
  • Encaissements: b (Report du budget des encaissements).
  • Décaissements: c (Report du budget des décaissements).
  • Trésorerie finale: a + b – c = d.
Mois 2.
  • Trésorerie initiale: d.
  • Encaissements:
  • Décaissements:
  • Trésorerie finale:

L'interprétation des résultats:

Le budget de trésorerie permet de connaître la position prévisionnelle des liquidités à la fin de chaque mois. En cas de solde négatif, des solutions seront à rechercher pour retrouver l'équilibre au plus vite.

À noter que la situation inverse, c'est-à-dire la présence d'une trésorerie largement positive, n'est pas forcément souhaitable. En effet, il est inutile de conserver un montant trop important en trésorerie car cet excédent doit pouvoir fructifier à travers des placements financiers adéquats.

Enseignement et formation pédagogiques