Ton Programme de cours quand tu le veux.

Chapitre 10: Peut-on parler de stratégies pour les associations?

Penses à ton orientation

Notre aide pour la lettre de motivation.

PLAN: Peut-on parler de stratégies pour les associations?

  • Comment les associations définissent-elles leur stratégie?
  • Quels choix stratégiques pour développer l'association?
  • Quels choix stratégiques pour mobiliser et diversifier les ressources de l'association?
  • Pourquoi et comment effectuer un contrôle stratégique?

Enseignement et formation pédagogiques

SYNTHESE: Peut-on parler de stratégies pour les associations?

Comment les associations définissent-elles leur stratégie?

Les associations définissent leurs objectifs stratégiques et leur stratégie à partir des missions qu'elles se sont assignées à travers leurs statuts. Ce sont en effet les statuts de ces organisations – et plus précisément leur objet social – qui définissent ces missions. Les choix stratégiques s'inscrivent dans le cadre d'un processus stratégique qui est plus élaboré et plus formalisé dans les grandes associations que dans les petites.

Ce processus conduit à la définition d'un projet associatif et à la détermination d'orientations stratégiques qui font l'objet d'une décision prise collectivement par les adhérents lors des assemblées générales annuelles.

Quels choix stratégiques pour développer l'association?

Les choix stratégiques définis par une association permettent son développement. Celui-ci s'appuie sur les activités existantes et consiste alors en un développement des activités actuelles de l'association conformément à ses missions (ex.: Le Rire Médecin ouvre chaque année un programme pour enfants dans un nouveau service hospitalier et travaille en partenariat avec d'autres associations ayant une mission similaire).

Mais une association peut aussi faire le choix de développer ses activités par la diversification (ex.: Les Restos du Cœur qui, lors de leur création, ne distribuaient que des repas, ont par la suite créé les Toits du Cœur ou encore les Jardins et Ateliers du Cœur et les Ateliers CLÉ (Communication, Lecture, Écriture).

Quels choix stratégiques pour mobiliser et diversifier les ressources de l'association?

Les ressources financières et humaines (bénévoles, salariés) sont essentielles pour assurer le développement d'une association. La pérennisation de ces ressources et leur diversification se situent donc au cœur de la réflexion stratégique de cette organisation. Dans cette optique, les orientations stratégiques peuvent être diverses. Il peut s'agir de partenariats avec des organisations publiques et/ou des entreprises, ceux-ci permettent à l'association de disposer de nouvelles ressources financières mais aussi, dans le cas du mécénat de compétences, de ressources humaines compétentes pour mener à bien les missions qu'elle s'est assignées.

Une association peut aussi développer une activité marchande pour s'assurer un financement pérenne, comme c'est le cas de l'association Connaissance de la Meuse.

Enfin, obtenir la reconnaissance d'utilité publique du ministère de l'Intérieur permet à une association d'avoir une légitimité dans son domaine d'action – ce label de confiance contribuant à rassurer les donateurs actuels mais aussi les donateurs potentiels – et de diversifier ses ressources financières puisqu'elle lui permet de recevoir des donations et des legs, c'est-à-dire d'en obtenir de nouvelles, pour financer son développement.

Pourquoi et comment effectuer un contrôle stratégique?

Comme les autres organisations, une association doit effectuer un contrôle stratégique pour s'assurer que les résultats obtenus sont conformes aux objectifs fixés dans le cadre de la réalisation de ses missions et que les ressources sont efficacement allouées pour l'atteinte de ces objectifs. Si ce n'est pas le cas, il est alors indispensable que l'association mette en œuvre des actions correctrices (ex.: révision des objectifs, des moyens à mettre en œuvre, redéfinition de la stratégie).

Ce contrôle stratégique prend appui sur la définition d'indicateurs d'évaluation qui peuvent être de nature quantitative (ex.: nombre de nouvelles adhésions au club de plongée matheysin) et/ou qualitative (ex.: intérêt des municipalités pour une exposition sur la faune et la flore aquatiques des lacs de Matheysine, commentaires sur le livre d'or du club de plongée); ces indicateurs permettent de mesurer la performance de l'association.

Enseignement et formation pédagogiques

Enseignement et formation pédagogiques

> > > AIDE: Synthèse du cours avant la réforme >

Les choix stratégiques dans les associations

La définition des finalités et des missions des associations.

Quelles sont les finalités des associations?

Les finalités sont les buts ultimes des associations. La finalité d'une association peut être de fournir un service à ses adhérents, par exemple l'accès à une salle de sport. Ce peut être également de fournir un service public s'adressant à tous, aux adhérents comme aux non-adhérents. C'est le cas des associations reconnues d'utilité publique comme Médecins du Monde, Les Restos du Cœur, Emmaüs.

Quelles sont les missions des associations?

Les missions sont des objectifs de moyen ou de court terme, découlant des finalités et qui vont permettre à l'association d'atteindre ses finalités. Par exemple, une association de lutte contre le cancer définira des missions d'information, d'aide à la recherche. La définition des missions est votée et approuvée par l'assemblée générale des adhérents.

La mise en œuvre de la stratégie.

Quels sont les moyens des associations?

Les moyens des associations peuvent être regroupés en moyens financiers et en moyens humains.

Les ressources financières.

Les ressources financières peuvent être de trois ordres. Les ressources propres de l'association qui sont les adhésions, les recettes de ventes, les recettes de spectacles ou d'animations diverses. L'ensemble de ces ressources propres est le fruit de sa seule activité. Une deuxième catégorie de ressources est constituée par les subventions, qui peuvent être versées par une organisation publique: commune, département, région mais aussi ministère, institution européenne.

Enfin, les donations et les legs privés qui ne sont possibles que pour les associations reconnues d'utilité publique, c'est-à-dire ayant rempli un certain nombre de critères très stricts.

Les ressources humaines.

Bien souvent, les associations fonctionnent grâce à leurs bénévoles, qui constituent pour elles une ressource fondamentale. Outre les bénévoles, les associations emploient parfois des salariés, auxquels s'applique le droit du travail. On peut aussi trouver des volontaires, dont le statut est à mi-chemin entre les bénévoles et les salariés. Ainsi, les volontaires perçoivent une indemnité inférieure au SMIC et bénéficient d'avantages sociaux (cotisation aux régimes de retraite et chômage).

Quels sont les choix stratégiques des associations?

Comme toutes les organisations, les associations ont des marges de manœuvre stratégiques. Elles ont des choix à faire.

Le choix des missions.

Il faut avant tout décider des missions et donc des actions à mener. Cela induit des priorités qui peuvent être lourdes de conséquences. Ainsi, lorsque l'Association française contre les myopathies choisit de soutenir un programme de recherche, c'est la lutte contre les maladies rares qui est en jeu.

Le choix des investissements.

L'association doit également choisir quels investissements elle souhaite réaliser. Faut-il développer la communication ou aider les malades? Faut-il privilégier la recherche ou aider les familles dans la douleur? Les choix ne sont pas tous aussi difficiles d'un point de vue humain mais demandent de trancher entre plusieurs solutions.

Le choix des partenaires.

Le choix des partenaires, qu'ils soient financiers ou non, est un choix stratégique majeur. S'associer avec d'autres organisations est une décision stratégique. Ainsi Médecins sans Frontières ne souhaite pas avoir recours à un financement public pour conserver son indépendance financière.

les choix budgétaires.

L'ensemble de ces options stratégiques se retrouvent dans le budget de l'association. Le document comptable reflète les décisions prises et est voté par l'assemblée générale des membres de l'association.

Quelques définitions utiles pour votre cours:
  • Association: La loi de 1901 définit l'association comme une convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, de façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices
  • Les missions sont des objectifs découlant des finalités et qui vont permettre à l'association d'atteindre ses finalités.

Enseignement et formation pédagogiques