NOUVEAU: Comment apprendre à se soigner?

Penses à ton orientation.

Notre aide pour la lettre de motivation.

La digitopuncture agit sur les méridiens qui parcourent le corps humain.

Crise de spasmophilie.

Affection chronique caractérisée par une hyperexcitabilité neuro-musculaire permanente, et au cours de laquelle apparaissent les crises de tétanie.

soins en ligne pour la spasmophilie et gérer ses émotions Plus d'infos...

Douleurs au ventre.

Le mal de ventre est fréquent, survient à tout âge et ses caractéristiques sont très variables selon sa cause. Il peut se manifester sous forme de crampes, de brûlures, d'élancements.

soins en ligne pour la Douleur au ventre et gérer ses émotions Plus d'infos...

Douleur du dos.

Douleur du dos, et plus précisément de la colonne vertébrale. Les causes de dorsalgies douleurs au niveau des vertèbres dorsales sont nombreuses et sont les mêmes que pour les autres régions du dos.

soins en ligne pour la Douleur du dos et gérer ses émotions Plus d'infos...

Maux de Tête.

Toutes douleurs intra-crâniennes (mal de tête) localisées ou diffuses, prolongées dans sa durée (par opposition à la céphalalgie, qui désigne une douleur fugitive)et à l exclusion des névralgies de la face, qui sont extracrâniennes et qui entrent dans la catégorie des algies de la face.

soins en ligne pour les Maux de Tête et gérer ses émotions Plus d'infos...

Règles douloureuses.

Les douleurs au cours des règles sont très variables allant de la simple crampe aux douleurs invalidantes obligeant la femme à s'aliter durant plusieurs jours.Elles peuvent être spasmodiques, comme des coliques, ou lancinantes et continues. Les douleurs des règles sont appelées dysménorrhées.

soins en ligne pour les Règles douloureuses et gérer ses émotions Plus d'infos...

Névrose et Angoisse.

Malaise caractérisé par un sentiment de crainte et de peur indéfinissable, accompagné d une oppression douloureuse, de palpitations et de diverses autres manifestations physiques.

soins en ligne pour la Névrose et Angoisse et gérer ses émotions Plus d'infos...

Le coaching santé et bien-être sans médicament:

La digitopuncture agit sur les méridiens qui parcourent le corps humain de la même façon que l'acupuncture. Sauf qu'avec cette méthode, il n'y a pas d'aiguilles.

De simples pressions des doigts sur des points précis du corps suffisent. Nous vous indiquons la technique (tonification dispersion ou harmonisation) la mieux adaptée pour masser, les points de digitopuncture situés le long de votre corps. Pour vous soigner, des soins et des remèdes issus de 40 ouvrages de référence en médecine parallèle chinoise et tibétaine. Un processus d'apprentissage pour se soigner avec la télémédecine douce sur internet.

Cette pratique qui a fait ses preuves favorise l'optimisation de votre capital santé. Savez-vous qu'il existe un moyen naturel pour vous soigner, sélectionner votre symptôme pour une meilleure santé avec la télémédecine douce et naturelle.

L'info du jour

La peur des maths peut faire mal à la tête.

Des chercheurs américains ont prouvé que la peur des maths est bel et bien une phobie, et que l'angoisse qui découle de son apréhension peut provoquer de vraies douleurs physiques.

Les nuls en maths ont enfin une bonne excuse! Selon une étude réa­li­sée par deux cher­cheurs de l'Université de Chicago, la phobie des maths existe et les cancres pourraient être en proie à de réelles souffrances. L'anxiété provoquée par certains calculs, équations et autres problèmes peut, en effet, activer des zones dans le cerveau associées à la douleur physique. Migraine assurée.

Cette étude, récemment citée dans la revue scientifique PLos One, a été menée sur un petit panel de 14 volontaires qui présentaient une importante anxiété liée aux mathématiques. Les scientifiques ont constaté que la région cérébrale liée à la menace et à la douleur était sollicitée lorsque ces "cobayes" se préparaient à résoudre des problèmes. Or, la stimulation de cette zone du cerveau entraîne une forte souffrance physique.

L'appréhension des maths.

Les psychologues Sian Beilock et Ian Lyons, co-auteurs des recherches, en ont alors déduit que ce n'est pas la réalisation de l'exercice de maths lui-même qui provoque cette réponse du cerveau, mais bien le fait de l'apréhender. "Pour quelqu'un qui a l'angoisse des mathématiques, l'anticipation de faire des maths provoque une réaction cérébrale similaire à celle de la douleur physique, un peu comme si on approchait sa main d'une poêle brûlante" expliquent-ils.

"Les maths sont une matière difficile, et pour ceux qui ont un niveau élevé d'anxiété par rapport à la matière, les maths peuvent rapidement être associées à la tension et à la peur". Ainsi, les chercheurs estiment que cette anxiété face aux maths doit être consi­dé­rée comme une véri­table pho­bie et trai­tée comme telle.