Ton Programme de cours quand tu le veux.

Chapitre 4: Comment le bien-être au travail peut-il être vecteur de performance?

Penses à ton orientation

Notre aide pour la lettre de motivation.

PLAN: Comment le bien-être au travail peut-il être vecteur de performance?

La RSE, levier de la performance

  • Le concept de développement durable appliqué à l'organisation.
  • Le volet social de la RSE.
  • RSE et performance.

Le bien-être au travail

  • Les différentes dimensions du bien-être au travail.
  • Les facteurs de bien-être au travail.
  • Bien-être au travail et performance.

Enseignement et formation pédagogiques

SYNTHESE: Comment le bien-être au travail peut-il être vecteur de performance?

L'amélioration des conditions de travail constitue un élément clé dans la recherche du bien-être en milieu professionnel. Celles-ci déterminent la qualité de vie de l'individu dans l'organisation. De plus en plus intégrée à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), cette recherche du bien-être ne doit pas se réaliser au détriment des résultats de l'organisation mais au contraire s'inscrire dans une perspective d'amélioration de la performance.

La RSE, levier de la performance

La responsabilité sociétale de l'entreprise (RSE) traduit la volonté de l'entreprise d'assumer les conséquences de ses actes vis-à-vis de l'ensemble de ses parties prenantes.

Le concept de développement durable appliqué à l'organisation

Définition de la RSE:

La RSE décline pour l'organisation le concept de développement durable en intégrant trois grands domaines: environnemental, économique, social.

Selon la Commission européenne, être socialement responsable signifie non seulement satisfaire pleinement aux obligations juridiques applicables mais aller au-delà et investir davantage dans le capital humain, l'environnement et les relations avec les parties prenantes, cela supposant l'intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes.

Les incitations à mener une politique de RSE sont donc fortes.

La loi du 15 mai 2001 sur les nouvelles régulations économiques (dite loi NRE) oblige les entreprises cotées en Bourse à publier des informations sur les impacts sociaux et environnementaux de leurs activités.
Les champs d'action de la RSE:
La RSE recouvre six champs d'action:
  • L'environnement, Exemple: L'entreprise de menuiserie Giffard recycle ses propres déchets.
  • Les ressources humaines, Exemple: Le Conseil général de la Somme a diffusé à ses collaborateurs une plaquette d'information intitulée La souffrance au travail, on en parle!.
  • Le gouvernement d'entreprise, Exemple: Danone a mis en place un code de principe de conduite des affaires qui précise le comportement attendu de la part des managers sur des questions comme la corruption.
  • Les pratiques commerciales, Exemple: GDF-Suez s'engage à agir avec équité, transparence et impartialité à l'égard de ses fournisseurs.
  • L'impact local, Exemple: Les magasins Match s'engagent dans la vie locale en soutenant des activités sportives ou culturelles.
  • La citoyenneté, Exemple: Le groupe Léa Nature s'engage dans des projets associatifs qui œuvrent en faveur de la solidarité en France et dans le monde.

Adopter une politique de RSE conduit l'organisation à s'engager à la fois en interne (à l'égard de ses membres) et en externe (à l'égard de l'environnement, des citoyens.).

Les limites de la RSE:

L'attitude de certaines organisations vis-à-vis de la RSE est parfois paradoxale. Certaines ont un discours mettant en avant leur action dans ce domaine alors qu'elles imposent de mauvaises conditions de travail à leurs salariés.

De même, il n'est pas rare que des entreprises vantent les valeurs écologiques sans apporter de réelle modification à leurs produits, dans le seul but de se donner une image d'entreprise responsable: c'est ce que l'on appelle le verdissement d'image.

McDonald's a modifié la couleur de son logo (fond vert au lieu de rouge) et a créé un blog dédié à l'environnement, alors que tous les restaurants du groupe utilisent l'huile de palme, dont la consommation massive conduit à la déforestation et à la disparition de certaines espèces.

Le volet social de la RSE:
Le volet social de la RSE concerne les ressources humaines. Il porte sur:
  • Les conditions de travail.
  • L'intégration des minorités (personnes handicapées).
  • La parité hommes/femmes.
  • La formation.
  • La promotion interne.

Dans cette perspective, l'organisation s'applique à faire en sorte que l'individu évolue dans un cadre de travail qui préserve son intégrité physique tout en lui permettant de développer son potentiel. Le volet RH de la RSE s'appuie toujours sur une politique d'information et de formation.

Plastic Omnium propose à ses salariés un guide de prévention sur les troubles musculo-squelettiques. Areva a mis en place un programme de formation Qualité de vie au travail à destination des managers pour qu'ils soient en mesure de promouvoir en interne une culture de la prévention des risques de nature psychologique (risques psychosociaux).
RSE et performance:

La RSE est source de performance économique dans la mesure où elle favorise la réduction des coûts (économies d'énergie, économies de matières premières.) au sein de l'organisation.

En faisant de ses membres des éco-citoyens, elle contribue à renforcer la cohésion interne. Enfin, les retombées en termes d'image sont essentielles car elles permettent de fidéliser les clients.

Le bien-être au travail

Le bien-être au travail peut se définir comme un état d'épanouissement et de confort physique et mental provoquant la satisfaction du salarié. S'intégrant dans le volet social, il découle de l'ensemble des facteurs relatifs aux conditions dans lesquelles un travail est réalisé.

Sylvia est satisfaite de se rendre chaque jour à son travail: il correspond à ce qu'elle souhaitait, à ses compétences, à sa qualification. L'organisation qui l'emploie est soucieuse de ses conditions de travail. Les relations sont très bonnes avec la hiérarchie et les collègues.

Les différentes dimensions du bien-être au travail

Le bien-être au travail recouvre différentes dimensions:
  • La sécurité et la santé du travailleur (ex.: mise à disposition de vêtements de sécurité).
  • L'hygiène du lieu de travail (ex.: nettoyage régulier du système de climatisation.
  • La charge psychosociale liée au travail, c'est-à-dire les risques de nature psychologique engendrés par l'activité professionnelle, comme le stress, le harcèlement. (ex.: formation du personnel encadrant aux problématiques du stress).
  • L'ergonomie (ex.: installation de vitrages pour améliorer la luminosité dans un atelier mal éclairé).
  • L'embellissement de l'espace de travail (ex.: couleur des murs).

Les facteurs de bien-être au travail

Plusieurs facteurs déterminent la qualité de vie au travail:
  • Les relations sociales: reconnaissance du travail accompli, dialogue social, implication du salarié dans le processus décisionnel. Dans l'entreprise de Suzy, les salariés sont consultés par la direction. En outre, son responsable sait reconnaître la qualité de son travail et exprimer sa satisfaction, ce qui l'encourage et la motive à maintenir son engagement.
  • L'environnement physique du travail: sécurité, facteurs d'ambiance, aménagement des locaux. L'usine de production dans laquelle travaille Hervé a mis en place des actions de sensibilisation à la sécurité et procède au renouvellement des équipements de protection (casque, chaussures de sécurité) chaque année.
  • Le contenu du travail: variété des tâches, degré d'autonomie, degré de responsabilité. Pierre, ouvrier spécialisé, est responsable de la maintenance de la machine sur laquelle il travaille.
  • L'organisation du travail: répartition des tâches, charge de travail, rythme de travail, style de leadership. L'entreprise Les 2A a adopté un management participatif sollicitant l'avis des salariés sur les conditions de travail au cours de réunions semestrielles. Les propositions des salariés sont mises en application dans la mesure du possible, ce qui permet une amélioration permanente des conditions de travail.
  • Les perspectives d'évolution professionnelle: rémunération, formation, valorisation des compétences. Jan a débuté dans son entreprise comme ouvrier. Après quelques années et au terme d'une formation, il est devenu chef d'équipe.

Bien-être au travail et performance

Mettre l'accent sur le bien-être au travail témoigne non seulement du respect accordé à l'individu au travail mais s'avère fructueux pour la performance de l'organisation.

Au contraire, une perception négative de l'environnement de travail par les salariés engendre des comportements néfastes à la productivité et donc à la performance.

Une usine de jouets connaît un taux d'absentéisme important couplé à une baisse de qualité. Après analyse de la situation, il apparaît que les salariés sont obligés à de mauvaises postures (sources de troubles musculo-squelettiques) pour pouvoir se mettre à la hauteur des machines. Les salariés vivent mal cette situation, d'autant que l'entreprise a signé une charte sur le bien-être au travail.

L'impact sur la motivation:

La recherche du bien-être au travail a des conséquences positives sur la motivation des membres de l'organisation. Elle permet notamment de développer et d'entretenir le sentiment d'appartenance du personnel, ce qui contribue à le fidéliser.

L'impact sur la productivité:

La recherche d'un climat relationnel fondé sur la confiance est source d'efficacité. Le fait de laisser une certaine marge de manœuvre aux salariés dans la façon d'organiser leur travail a un impact positif sur la productivité.

L'impact sur la créativité:

En s'intéressant au thème de la diversité du personnel, l'organisation trouve une occasion de diversifier les compétences: recruter des individus issus d'horizons culturels variés permet à l'entreprise de disposer de points de vue différents, de compétences nouvelles, de façons de travailler parfois originales. Cela favorise la créativité, donc l'innovation, et in fine la performance.

Enseignement et formation pédagogiques